Articles dans Les moyens thérapeutiques

Comment agissent les antalgiques sur la nociception ?

Les antalgiques : les anti-nociceptifs

Auteur

Rubrique de cours

Relecteur

Responsable

Anne-Priscille Trouvin

Moyens thérapeutiques

Nicolas Adenis

Thomas Osinski

Introduction

En 1985 l’Organisation Mondiale de la Santé a défini une stratégie de prise en charge de la douleur cancéreuse avec des paliers antalgiques [1]. Cette stratégie dont le postulat principal était corréler intensité douloureuse et efficacité potentielle des antalgiques a permis une avancée significative de la prise en charge des douleurs cancéreuses.
Cependant plus de 30 ans plus tard la médecine de la douleur a largement progressé et les paliers tels que définis à l’époque ne permettent pas une prise en charge de la douleur multidimensionnelle. Les douleurs sont très variables dans leur mécanisme et dans leur expression clinique, ainsi une telle stratégie thérapeutique unique ne suffit plus [2]. Lire la suite

Utiliser l’hypnose en kinésithérapie

Intérêt de l’hypnose en pratique kinésithérapique dans le cadre de la prise en charge de la douleur chronique

Auteur Rubrique de cours Relecteur Responsable
Théo Chaumeil Moyens Thérapeutiques   Jan-Hendrik Maitre

Définition

L’American Psychological Association (APA) définit l’hypnose de la manière suivante : «a state of consciousness involving focused attention and reduced peripheral awareness characterized by an enhanced capacity for response to suggestion »

Dans le langage courant, l’hypnose recouvre une définition double : le terme désigne à la fois un état de conscience modifié (la transe hypnotique) et la procédure par laquelle on arrive à cet état modifié de conscience[1]. Lire la suite

Prendre en charge les douleurs neuropathiques, c’est facile

Traitement des douleurs neuropathiques

Auteur Rubrique de cours Relecteur Responsable
Claude Spicher et al. Moyens thérapeutiques Thomas Osinski Thomas Osinski

Introduction

Quesnot et collaborateurs (2010) écrivaient dans kinésithérapie scientifique qu’il n’y a aucune évidence pour traiter les douleurs neuropathiques spontanées. Si le peu de données probantes quant aux traitements physiques pour diminuer les douleurs neuropathiques va être discuté ici, les traitements médicamenteux ne sont aussi pas en reste : seulement un patient sur trois peut voir diminuer ses douleurs neuropathiques de 50% avec la gabapentine (Neurontin® Pfizer) et la prégabaline (Lyrica® Pfizer) ; les deux molécules appartenant à la classe des antiépileptiques (Gilron et al., 2006). Lire la suite

Je sais donc je vais mieux : quand la PNE devient une ressource pour les patients

Intérêt de l’éducation aux neurosciences de la douleur dans le cadre de la prise en charge de la douleur chronique

 

Auteur Rubrique de cours Relecteur Responsable
Nicolas Adenis Moyens Thérapeutiques ANSEL Bénédicte Jan-Hendrik Maitre

 

Contexte

            L’OMS [1] définit l’éducation thérapeutique du patient comme toute activité qui vise à aider le patient à acquérir ou maintenir les compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux leur vie avec une maladie chronique.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :