Latéralisation, Imagerie, Miroir, l’IMG

Introduction à l’imagerie motrice graduelle (IMG)

Auteur Rubrique de cours Relecteur Responsable
Sophie Taillefer Moyens Thérapeutiques Audrey Bissieres Jan Maître

 

Définition [1]
L’imagerie motrice graduelle (IMG) est une séquence organisée de techniques destinée au traitement de certaines douleurs neuropathiques, qui comprend : la discrimination droite/ gauche, l’imagerie motrice explicite et la thérapie par miroir. Lire la suite

Mais pourquoi ce médicament ?

Comprendre la prescription des médicaments antalgiques

Auteur

Rubrique de cours

Relecteur

Responsable

Guillaume Thierry

Moyens thérapeutiques

Célia Amory

Nathan Risch

Introduction :
La douleur est un motif de consultation très fréquent en masso-kinésithérapie. Au cours de l’interrogatoire ou d’une séance de rééducation, il n’est pas rare que le masseur-kinésithérapeute soit confronté à l’incompréhension d’un patient sur une thérapeutique médicamenteuse, qui lui a été prescrite ou refusée, qui diffère de celle dont il est habitué, ou de celle qu’il a constaté par ailleurs. Occasionnellement, le masseur-kinésithérapeute peut être étonné par le traitement médicamenteux antalgique mis en place, et qui ne correspondrait pas à celui qui est usuellement proposé pour des patients ayant une condition médicale similaire. Pourquoi ? Lire la suite

Bouger quand on a mal, ce qui est différent

                                                                                                                                                                         
Performance motrice et handicap du douloureux chronique

Auteur Rubrique de cours Relecteurs Responsable
Stéphane FABRI Evaluation de la douleur Siloe CORVIN
Sophie TAILLEFER
Damien AUBERT

 

Introduction

La douleur est un phénomène complexe qui dépasse la lésion tissulaire [1][2]. Les thérapeutiques fonctionnelles, moins toxiques que la médecine médicamenteuse, sont possibles car l’organisme possède des dispositifs capables de limiter partiellement ou totalement la nociception [3] [4]. L’altération de ces mécanismes physiologiques laisse la nociception ascendante sans modulation, libre de stimuler massivement les zones du cerveau impliquées dans la perception douloureuse [4]. C’est ce que l’on retrouve dans les personnes en situation de fatigue. En effet, que ce soit chez l’animal ou chez l’homme, la fatigue est responsable d’une hyperalgésie secondaire à une dysfonction des systèmes anti-douleurs.
Lutter contre cette fatigue par le reconditionnement physique en rééducation fonctionnelle serait un moyen pertinent pour optimiser les mécanismes naturels de blocages de la douleur. Il existe cependant des spécificités à cette option thérapeutique et ce sera l’objet de ce travail. Lire la suite

Le « psycho » dans l’évaluation « biopsychosociale » du patient

Spécificité de l’Evaluation Psychologique :
Intérêt, limites, mise en pratique

Auteur Rubrique de cours Relecteur Responsable
Mathis Laforêt Evaluation de la douleur Siloe CORVIN
Sophie TAILLEFER
Damien Aubert

Introduction

Nous savons depuis maintenant quelques années que la douleur est influencée par de nombreux facteurs, qu’ils soient psychologiques (stress, dépression) sociaux (difficulté dans la vie de famille ou au travail, qualité de vie, alimentation) physiques (charge de travail, mouvements répétitifs). Et nous avons également remarqué que ceux-ci étaient généralement associés à un risque de chronicité des douleurs plus élevés [1].
C’est pourquoi la rééducation s’est elle aussi adaptée pour prendre en compte l’ensemble de la composante douloureuse et que les recommandations parlent maintenant d’approches biopsychosociales. Cela pose cependant un problème car les kinésithérapeutes ne sont pas encore familiers avec l’ensemble de ces données, de ces outils [11] [12]. Lire la suite

L’examen physique : une nécessité ?

 

 

Place de l’examen physique dans l’évaluation du patient douloureux chronique

 

Auteur Rubrique de cours Relecteurs Responsable
Damien AUBERT Evaluation de la douleur Siloe CORVIN
Sophie TAILLEFER
Damien AUBERT

 

Introduction

            Afin d’appréhender l’individu plutôt que d’isoler une pathologie, notre réflexion commune tend vers un changement de pensée. Devant les limites d’une médecine organique, biomédicale, ce nouveau paradigme se voudrait plus complet et plus en phase avec les problématiques actuelles des maladies chroniques [1]. Progressivement, nous adoptons le modèle bio-psycho-social, non sans difficultés [2].

Il semblerait, toutefois, mieux accepté, que dans le cadre de la douleur chronique, la nociception ne soit qu’un facteur parmi d’autres dans la construction de cette expérience singulière [3]. Lire la suite

Sensibilitation centrale : outils cliniques et pertinence

Sensibilitation centrale : outils cliniques et pertinence

Auteur Rubrique de cours Relecteurs Responsable
Benjamin HENG Evaluation de la douleur Siloe CORVIN
Sophie TAILLEFER
Damien AUBERT

Introduction

La présence de sensibilisation est un élément important dans l’établissement du traitement, que ce soit une sensibilisation périphérique, qui nous invitera plutôt à la prudence quant aux contraintes employées, ou centrale, qui nécessitera une approche plus poussée du contexte psychosocial du patient. Il est donc nécessaire que l’évaluation du patient couvre cet aspect.

Les deux types de sensibilisations se traduisant par une réponse douloureuse augmentée en réponse à un stimulus mécanique “simple”, quels outils peuvent nous aider à les différencier ? Lire la suite

La douleur et le sommeil : Une histoire à dormir debout ? Pas du tout

Sommeil et Douleur

 

Auteur Rubrique de cours

Relecteurs

Responsable
Jan-Hendrik Maitre Moyens Thérapeutiques MARIAGE Fabien Jan-Hendrik Maitre

 

Introduction

Si les plaintes liées au sommeil sont présentes chez 67 à 88% des personnes douloureuses chroniques et si au moins 50% des personnes présentant des problèmes d’insomnie souffrent de douleurs chroniques, il est logique d’étudier les liens possibles entre ces 2 problèmes majeurs de santé publique [1].

Définition

« Le sommeil et l’éveil sont des états comportementaux endogènes et récurrents qui reflètent des changements coordonnés dans l’organisation fonctionnelle dynamique du cerveau et qui optimisent la physiologie, le comportement et la santé. Des processus homéostatiques et circadiens régulent la propension à l’éveil et au sommeil » [2]. Lire la suite

Parler pour motiver

L’Entretien Motivationnel

Auteur Rubrique de cours Relecteur Responsable
Camille Leteurtre Moyens Thérapeutiques Jan-Hendrik Maitre Jan-Hendrik Maitre

 

Introduction

Définition

L’Entretien Motivationnel (EM) est  un  style  de  conversation  collaboratif  visant  à  renforcer  la  motivation propre d’une personne et son engagement vers le changement [1 ; 2].

 

L’EM face à la douleur persistante

Quelle que soit la pathologie, le rôle du kinésithérapeute est d’accompagner le patient dans les changements nécessaires à la récupération de la fonction et l’apaisement de la douleur. Dans le cadre de la douleur persistante, nous avons vu que ces changements concernent les perceptions, les croyances, l’estime de soi, la mobilité, et le mode de vie du patient [3-5]. L’EM n’est pas un « moyen thérapeutique » isolé. C’est un outil conversationnel qui s’intègre à toutes les approches précédemment citées. Il vise à accroitre l’adhésion du patient au traitement, pour assurer sa réussite sur le court et le long terme.

Lire la suite

Le Catastrophisme

Catastrophisme & Douleur

 

Auteur Rubrique de cours Relecteur Responsable

Alexandre Bazille

Modèle Bio-Psycho-Social

Laurent Grein

Nathan Risch

Introduction
La peur est une expérience sensorielle à connotation péjorative. Si la douleur est la représentation d’une lésion, la peur est la représentation d’une menace. La peur exacerbe la sensation douloureuse. Le catastrophisme est une stratégie cognitive qui peut satisfaire certains besoins du patient et qui n’altère que la représentation de la menace.

 

Définitions
Le catastrophisme est un ensemble mental négatif exagéré mis en œuvre au cours d’une expérience douloureuse réelle ou anticipée [1]. Lire la suite

Le bon traitement c’est le mouvement, à peu près

Une jeune femme faisant de la course à pied

Activité Physique et Exercices Thérapeutiques

 

  Rubrique de cours Relecteurs Responsable
Jan-Hendrik Maitre Moyens Thérapeutiques Audrey BISSIERE

 

Jan-Hendrik Maitre

 

Définition

L’activité Physique est définie par l’OMS comme tout mouvement produit par les muscles squelettiques, responsable d’une augmentation de la dépense énergétique [1]. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :